La Poste

Publiée le 03 avr. 2021

Reculs sur les horaires d'ouverture de La Poste.

La Conseil municipal a voté à l'unanimité une motion appelant à soutenir les guichetiers des bureaux de Poste devant les réductions de services aux populations.

La municipalité de Cabestany a été mise devant le fait accompli par l’annonce officielle de La Poste à la mairie concernant sa décision de réduire les horaires et emplois sur le secteur géographique de Canet-en-Roussillon, dont fait partie la ville.
Une décision qui n’a pas été concertée avec les élus des communes concernées. Le bureau de Cabestany et celui de Saleilles ont déjà subi une forme de mutualisation dans leur fonctionnement, destinée à masquer une réduction des ouvertures. Cela se traduit donc aujourd’hui concrètement par 1 h 30 en moins dans chacun de ces deux bureaux. Cette nouvelle atteinte au service public, due à la suppression de deux positions de travail, est inacceptable pour les élus de la ville qui réaffirment le caractère désastreux des politiques d’austérité à l’œuvre en France et en Europe visant à la destruction de tous les services publics, leur démantèlement au profit du privé.
D’autres villes voisines sont touchées comme les bureaux de poste de Saint-Nazaire : 2 h en moins, Sainte-Marie-la-Mer : 4 h en moins, Canet village : 6 h en moins et Villelongue-de-la-Salanque avec 1 h 30 en moins et la transformation en Maison France service tenue par un agent de la mairie et non plus par un agent de La Poste.

Le conseil municipal de Cabestany a appelé à l’unanimité, à soutenir les guichetiers des bureaux de Poste du secteur, soutenus par les syndicats CGT 66 et Sud Poste 66, qui dénoncent un risque de fermeture intempestive devant le manque de moyens de remplacement, revendiquent la création de deux positions de travail à temps plein, la création d’une position de travail supplémentaire de guichetier remplaçant et le maintien des horaires d’ouverture au public tous les jours y compris le samedi.